Ethic & Tech

1 - Vers une IA Bienveillante ?


Vendredi 6 octobre, 13h15 à 18h00, EMD
Une conférence en mode interactivif, multidisciplinaire, fun, call to actions et dynamique :)
Les documents disponibles sur le sujet IAbienveillante.
Inscriptions via le site meetup.

image IABienveillante.jpg (35.3kB)
13:00 Accueil du public

14:00 - 14:30 - Introduction :
- Présentation de l'évènement et de son déroulé.
- L'intelligence Collective, pourquoi ce choix et ses règles d'application. (Méthode des six Chapeaux de "De Bono" adaptée)

14:40 - 15:40 - LICATalks ( 10 à 15 minutes)
Philosophe/éthique : Aïda Raoult - Titulaire d'un master d'informatique fondamentale à AMU et Doctorante en philosophie à l'ENS de Paris.
Juriste : Rubin Sfadj - Avocat, membre des barreaux de New York et de Marseille, et co-fondateur de Proposition 47.
Algorithme/Intelligence Artificielle : Benoit Fabre, Laboratoire d'Informatique Fondamentale à l'Université Aix-Marseille
Sociologue : Laurence Allard, sociologue de l'innovation

15:40 - 15: 55 - SYM-PAUSE (animation)

16: 00 - 17:20 - Table ronde
Les experts et deux représentants du public (alimentés en temps réel par les tweets du public ) discuteront des problématiques soulevées en suivant la méthode de travail en intelligence collective des six Chapeaux de De Bono.

17:20 - 17:30 : Conclusion synthèse des échanges et "call-to-action"

17:30 - 20:00 : Échanges informels et apéro.

Ressources Ethic & Tech


Episode 1 - Vers une IA bienveillante ?


KESAKO?

la Bienveillance par Christophe André : La Bienveilance c’est voir le bien chez les autres et aussi vouloir leur bien. C’est porter sur le monde un regard amical : ne jamais perdre de vue ce qu’il y a de bon, de fragile, de touchant chez les humains. Ne pas s’arrêter à ce qui agace ou ce qui déçoit, mais aller au-delà. La bienveillance, c’est le regard qui transperce la carapace des mauvaises manières et des sales habitudes, des défenses et des provocations, pour aller au coeur des autres et de leur fragilité. Elle déblaye les oripeaux de la souffrance ou des croyances dont les humains s’affublent pour paraître forts ou malins. La bienveillance est une décision existentielle : celle de s’avancer vers la vie avec le désir de voir ses bons côtés. Pas que ses bons côtés, mais d’abord ses bons côtés.
La bienveillance est la meilleure base pour rencontrer le monde et ses habitants. On commence toujours par la bienveillance; puis on avise : elle n’empêche pas le sens critique. Mais l’idée est qu’elle soit première, à la différence de ce que font les grincheux, qui commencent toujours par un regard critique. Attention : la bienveillance n’est pas la tolérance à ce qui nous dérange. Elle n’est pas du registre de la neutralité mais de la générosité, pas du registre du retrait mais de l’avancée.
Exercices de bienveillance : pour la muscler commencez par ce qui vous agace peu, les jours où vous êtes de bonne humeur. Puis augmenter la difficulté. Le sommet serait la bienveillance même quand vous êtes très agacé et pas très en forme. Personnellement, je n’y suis jamais arrivé: je me contente alors du silence et de l’écoute.

L'intelligence Artificielle
Laurence Devillers : C'est un ensemble de théories, logiciels, algorithmes qui ont pour objectif de simuler les capacités cognitives de l'Homme. IA forte est une IA avec des émotions, une conscience, une intentionnalité, ....
Bertrand Braunschweig : c'est une discipline scientifique qui a pour projet de simuler l'ensemble des fonctions cognitives. Cela repose sur un postulat que l'intelligence peut se décomposer en fonctions cognitives élémentaires si élémentaires que l'on puisse les reproduire sur un ordinateur.

Une définition évolutive de l'intelligence artificielle ?
Gérard Sabah : L’informatique classique traite traditionnellement de questions résolues par des algorithmes connus, alors que l’intelligence artificielle s’intéresse plutôt aux problèmes pour lesquels aucun algorithme satisfaisant n’existe encore.
Le paradoxe résultant de cette définition est le suivant : dès que le problème a été résolu par une technologie dite d’intelligence artificielle, l’activité correspondante n’est plus considérée comme une preuve d’intelligence de la machine. Les cas connus de résolutions de problèmes d’algèbre ou de capacité à jouer à des jeux (des jeux d’échecs par exemple) illustrent ce phénomène. Nick Bostrom explique ainsi que «beaucoup d’intelligence artificielle de pointe a filtré dans des applications générales, sans y être officiellement rattachée car dès que quelque chose devient suffisamment utile et commun, on lui retire l’étiquette d’intelligence artificielle ».
Les progrès en matière d’intelligence artificielle étant tangibles depuis les années 1950, les frontières de l’intelligence artificielle sont donc sans cesse repoussées et ce qui était appelé intelligence artificielle hier n’est donc plus nécessairement considéré comme tel aujourd’hui. extrait du rapport : "Pour une intelligence artificielle maîtrisée, utile et démystifiée, mars 2017"

Algorithme
est un ensemble de séquences d’opérations. Il s’agit d’une suite finie et non ambiguë d’opérations ou d’instructions permettant, à l’aide d’entrées, de résoudre un problème ou d’obtenir un résultat, ces sorties étant réalisées selon un certain rendement.
Le mot algorithme est issu de la latinisation du nom du mathématicien Al-Khawarizmi, (« Abrégé du calcul par la restauration et la comparaison », 813-833) est également à l’origine du mot algèbre.


image RubinSfadj.jpg (10.3kB)

Rubin Sfadj : L'intelligence Artificielle Juridique


L'IA Juridique by LICA on Scribd



image LaurenceAllard.jpg (5.6kB)

Laurence Allard : Le nouveau monde connecté

Une autre relation entre entités vivantes et machiniques. Pour Laurence Allard, sociologue de l’innovation, l’usage du mobile s’est construit dans une logique «non compétitive», voie que doit suivre l’Internet des objets.

Laurence Allard : Le nouveau monde connecté from Culture mobile on Vimeo.



image RobotsHommes.jpg (7.0kB)

Des robots et des Hommes, Laurence Devillers, mars 2017

Epilogue
"Il faut garder la foi en notre vieux cerveau d'homme! Notre plus grande richesse, c'est notre génie créateur." Isaac Asimov, Le Cycle des Robots, T.3 : Les Cavernes d'acier

La révolution robotique a toujours divisé l'opinion publique : certains y voient un moyen de libérer l'homme de contingences matérielles, d'autres s'opposent, craignant pour lui des conséquences désastreuses ! Eduquer, cesser d'être naïf sur les robots n'est pas utopique. Trouver une bonne régulation est fondamental : un compromis entre surveillance et responsabilisation. Les robots assistants seront très utiles pour nous accompagner dans certaines tâches, et notamment pour que les personnes âgées puissent rester chez elles, à condition de concevoir ces robots avec des garde-fous.
Je propose onze commandements pour les robots sociaux; certains sont génériques à toutes les applications numériques, d'autres sont spécifiques au robot.
1 - données privées "Tu ne divulgueras pas mes données à n'importe qui"
2 - droit à l'oubli "Tu oublieras tout si je te le demande"
3 - sécurité " Tu pourras te déconnecter d'Internet si je te le demande !"
4 - contrôle 'Tu seras régulièrement contrôle pour évaluer ce que tu as appris"
5 - exploitabilité et traçage "Tu pourras toujours m'expliquer tes comportements si je te le demande"
6 - loyauté "Tu seras loyal"
7 - consentement "Tu seras emphatique et simuleras des émotions, seulement si je le sais"
8 - risque de dépendance "Tu stimuleras ma mémoire et veilleras à ce que je ne devienne pas trop dépendant de toi !"
9 - risque de confusion "Tu feras attentions à ce que je ne te confonde pas avec un être humain"
10 - adaptation aux règles sociales "Tu apprendras à vivre avec des humains et tu t'adapteras aux règles sociales"
11 - utilisé et bienveillance "Tu seras bienveillant et utile. Et, pourquoi pas, doué d'un peu d'humour!"
Il est important de commencer à construire les robots sociaux de demain avec des comportements éthiques et sécuritaires.
Ce livre qui vise avant tout à suscite des questionnements éthiques sur l'intelligence artificielle et les robots, et leur place dans la société, vous aura sûrement fait réagir! Je pense que les questions éthiques relative à la robotique et à l'intelligence artificielle seront également un atout de compétitivité. Il faut vivre en bonne intelligence avec les machines !

image SSFAM.jpg (7.6kB)

Ethique de la recherche en apprentissage machine, rapport provisoire, juin 2017, CERNA

Dans le numérique, le foisonnement et la rapidité de déploiement des usages issus del’innovation contribuent à la complexité de l’interaction entre l’offre technologique etl’appropriation par la société, et réduit de ce fait la portée des prévisions scientifiquessur les conséquences de la recherche. Cette relative imprévisibilité des usages ne doitpas dédouaner les scientifiques, mais doit au contraire motiver la réflexion éthique et larecherche d’attitudes et de méthodes adaptées.

Ethique de La Recherche en Apprentissage Machine, Rapport Provisoire, Juillet 2017, CERNA by LICA on Scribd



Les publications gouvernementales sur l'IA


Pour une intelligence artificielle maîtrisée, utile et démystifiée, mars 2017

Le rapport et sa synthèse au nom de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques

Rapport IA Maitrisee Utile Demystifiee, OPECST, mars 2017 by LICA on Scribd


Rapport de synthèse France Intelligence Artificielle, mars 2017

Du 20 janvier au 14 mars 2017, 17 groupes de travail se sont réunis à l'initiative du Gouvernement, pour proposer des actions de politique publique visant à développer l'intelligence artificielle (IA) en France.

Rapport Synthese France IA by LICA on Scribd